e-réputation - SUZALI Algérie

Qu’est-ce que l’E-Réputation :

Équivalent digital de la réputation, l’e-réputation concerne votre image ainsi que l’image de votre marque sur le web. Cela passe par ce que vous communiquez sur vos réseaux sociaux professionnels, par votre branding, par votre contenu sur votre site internet mais aussi et surtout par ce que l’on dit de vous : il s’agit de la bouche à oreille digitale

La E-Réputation, ne doit pas être confondue avec la notoriété, qui est le fait d’être connu ou non. En effet, on peut disposer d’une grande notoriété mais de mauvaise qualité car on pâtit d’une mauvaise gestion de son identité numérique qui ternit la réputation de sa marque. Ainsi il est important de connaître de quelle e-réputation vous disposez pour déterminer la qualité de votre notoriété. 

Surveiller votre E-Réputation ?

Contrairement aux bouches à oreille, l’e-réputation de votre marque est accessible à quiconque dispose d’une connexion internet !  D’ailleurs les acheteurs B2B en ont fait une des clés pour identifier les prestataires et services qu’ils choisissent. En effet, 89% d’entre eux l’utilisent dans leur processus de recherche B2B et 75% se servent des réseaux sociaux dans leur processus de décision d’achat , C’est pourquoi il faut se saisir de ce sujet pour l’intégrer dans votre stratégie de marque et mettre en place une veille régulière. 

Quelques fondamentaux avant d’utiliser des outils e-réputation

Avant même de vous lancer dans l’utilisation d’outils de e-réputation, vous devez faire un état des lieux. Parle-t-on de vous ? Comment parle-t-on de vous ? Sur quelles plateformes ? Est-ce-que cela correspond à la réalité de votre activité ? 

Commencez par taper le nom de votre activité sur les moteurs de recherche, notamment Google.

 Ce moteur de recherche étant le plus utilisé en France et dans le monde, c’est pourquoi il reste la référence. Intéressez- vous seulement au contenu de la première page, les utilisateurs vont très rarement au-delà. Faites la recherche de manière classique mais aussi en excluant votre site en utilisant ce format : « votrenom » -inurl:votresite. Cela vous permettra de voir ce qui se dit de vous sans que vous ayez été mentionné avec votre site web. 

Faites le tour de vos réseaux sociaux. 

Une très grande partie du bouche-à-oreille digital passe par les médias sociaux, qu’il s’agisse de réseaux sociaux professionnels ou non (Linkedin, Twitter, Facebook, Instagram, Pinterest, YouTube ou même Tik Tok). Comme pour Google, tapez le nom de votre marque dans les barres de recherche des réseaux. Essayez différentes possibilités pour ne rien manquer : le nom de votre marque correctement orthographié évidemment, mais également sans majuscule, sans accent, avec des fautes communes ou bien des erreurs de ponctuation. Essayez aussi différents mots-clés si votre activité s’y prête, puis abonnez-vous aux hashtags qui se rapportent à votre marque. Vous identifierez sans doute un post, un tweet, un avis négatif ou une mention de votre marque qui retiendra votre attention et qui vous en apprendra davantage sur ce que l’on dit de votre marque ;

Vérifiez les groupes et réseaux spécialisés auxquels vous appartenez.

Les langues se délient en petit comité. Si vous faites partie de communautés dédiées à votre domaine d’activité comme par exemple des groupes LinkedIn, vérifiez qu’il n’a pas déjà été fait mention de votre entreprise.

Vous avez désormais une première vision de la E-Réputation de votre société. Demandez-vous ce que vous essayez de savoir avec cette démarche et quel est l’objectif à atteindre ? Fixez-vous un objectif ainsi qu’un horizon de temps pour l’atteindre

8 outils pour surveiller votre e-réputation

Lister différentes plateformes de gestion de réputation ou autres outils de veille et d’analyse de récurrence de mots-clés sur les internet est un bon début mais il est avant tout question de pertinence par rapport à votre activité. Ainsi les outils gratuits ou payants que nous allons vous présenter sont à penser dans le cadre des spécificités de votre domaine et à organiser de manière complémentaire.

1 : HubSpot, Hootsuite ou Buffer : vos outils de gestion de réseaux sociaux pour analyser votre présence 

Les outils de type HubspotHootsuite ou bien encore Buffer vous permettent de programmer et gérer vos publications sur les réseaux sociaux professionnels ou classiques. Mais ils vous permettent aussi de retrouver au même endroit les statistiques vous concernant afin de mieux les analyser. Vous pouvez ainsi observer l’évolution des réactions de votre communauté et en déduire si elle réagit bien à vos publications. Typiquement, une baisse de commentaires ou de partages peut démontrer une baisse de la qualité de votre réputation numérique si vous n’avez pas changé de type de publications. 

2 : Rassembler vos notifications réseaux sociaux avec Notify

Suivre les notifications sur vos différents réseaux sociaux peut se révéler très chronophage, surtout si votre équipe ne dispose pas d’une personne entièrement dédiée à leur gestion. Notify vous simplifie la vie en vous permettant de rassembler automatiquement vos notifications sur un canal Slack dédié. Disposant de différentes formules dont une gratuite, cet outil vous permet de relier tous vos comptes réseaux sociaux, exception faite de LinkedIn. 

3 : Aller dans le détail en surveillant Twitter grâce à Social Mention

Avec Social Mention vous pouvez analyser en profondeur ce qui se dit de vous spécifiquement dans les conversations sur Twitter et dans ses commentaires négatifs parfois bien cachés. Ce réseau étant taillé pour la liberté d’expression, si quelque chose doit se dire à votre sujet, cela passera par ici ! Sorte de moteur de recherche, Social Mention permet de prendre la température en attribuant un sentiment général aux mots-clés sélectionnés. 

4 : Mesurer l’impact des hashtags en rapport avec votre activité grâce à Keyhole

Les hashtags aident les utilisateurs comme les entreprises à naviguer sur les réseaux sociaux parmi les thèmes et communautés souhaitées, mais comment choisir le bon hashtag ? En effet, il est possible de créer soi-même le hashtag dont on a besoin pour évoquer le sujet souhaité, mais encore faut-il qu’il atteigne le public souhaité ! Avec Keyhole vous avez la possibilité d’analyser l’utilisation des hashtags de votre choix sur Twitter et Instagram afin de calibrer au plus juste votre campagne.

5 : Au-delà des réseaux avec Alerti 

Il n’y a pas que sur le social media que votre e-réputation se forme et Alerti l’a bien compris. Cet outil vous permet de vous tenir informer sur ce qui se dit de vous sur les réseaux sociaux mais également sur les sites d’avis clients en ligne. En effet, les avis clients sont prisés par les prospects qui cherchent à se renseigner à votre sujet, c’est pourquoi il faut les soigner et prendre le temps de leur répondre, qu’il s’agisse d’avis positifs ou d’avis négatifs. 

6 : La base des agrégateurs de flux avec Google Alert

Agrégateur de quoi ? Il s’agit d’un logiciel de veille outil fort pratique que vous connaissez probablement déjà qui rassemble en un seul flux d’informations toutes les mentions faites du mot-clé ou du thème que vous aurez sélectionné. Gain de temps non négligeable, vous pouvez notamment en utiliser un pour chaque langue de votre marché. Google Alert est LE grand classique pour ne rien louper, facile d’utilisation et requérant peu d’effort. Son principe est simple, il vous suffit de taper les mots-clés pour lesquels vous souhaitez recevoir une alerte, par mail ou en notification push. Comme lors de votre recherche préalable, prévoyez une alerte en excluant votre site en utilisant ce format : « votrenom » -inurl:votresite afin d’exclure les résultats incluant votre site qui peuvent se révéler instructifs.

7 : Compléter vos alertes avec Mention 

Payant contrairement aux Google alertes, Mention va plus loin dans son fonctionnement car il rassemble également les mentions les informations circulant sur les réseaux sociaux au sujet des mots-clés et thèmes choisis. Cet outil de e-réputation vous permet d’optimiser votre veille en fonction des différents thèmes choisis mais également de collaborer de manière efficace avec vos clients et vos équipes. 

8 : Go fish pour repérer les plaintes à votre sujet

On ne dit peut-être pas que du positif à votre sujet mais pas d’inquiétude, c’est la spécialité de Go Fish ! Ce moteur de recherche rassemble plaintes et articles négatifs pouvant ternir la réputation de votre entreprise et votre image de marque afin que vous puissiez préparer une réponse appropriée. Outil d’e-réputation idéal pour une présence internationale, il n’existe pour le moment qu’en anglais. 

Leave a Comment